Montre de col primitive, à sonnerie et à tact

vers 1545
Couleurs
Œuvre non exposée actuellement

Description

Montre de col primitive, à sonnerie et à tact
Titre
Copernic à Frombork

Auteur(s)
Datation
vers 1545
Lieu de création
Allemagne
Dimensions
haut.: 8.8 cm
diam.: 6.3 cm
ép.: 2.6 cm
Matériaux
Laiton gravé et doré
Complication
sonnerie à chaperon des heures, au passage, sur timbre-cloche ; quantième (?)
Échappement
à roue de rencontre
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève
Numéro d'inventaire
AD 0340

Description
Apparues dans le dernier quart du XVe siècle, les montres portatives sont dérivées de l’horloge de table, également caractérisée par un mécanisme en forme de tambour. Elles sont dotées d’une seule aiguille pour indiquer les heures et les demies. D’abord non protégé, le cadran des montres est bientôt habillé d’un couvercle, plein ou percé en face des index. Le boîtier ajouré laisse échapper le son de la cloche du réveil : cette sonnerie est la première complication associée à un mouvement de garde-temps. Intégrés à ces larges boîtiers, cadrans et carrures offrent aux graveurs et ciseleurs une surface de travail intéressante. Les larges boîtiers primitifs, les cadrans et les carrures, offrent une surface de prédilection aux graveurs et ciseleurs, qui créent arabesques, paysages, scènes allégoriques ou religieuses. Des œuvres imprimées diffusent les dessins des ornemanistes parisiens dans les centres horlogers de Nuremberg, Blois et Genève. Nicolas Copernic (1473-1543) figure sur ce cadran en vieillard barbu, un astrolabe sphérique en main et montrant le ciel : il est à la veille de la publication de son ultime ouvrage "De Revolutionibus Orbium Coelestium" et au seuil de sa mort, à Frombork (Frauenbourg) en Pologne, dont on reconnaît la célèbre cathédrale gothique. La présence de cette scène permet d’estimer la datation de cette montre "vers 1545", soit peu après le double événement décès-publication de Copernic. Cette pièce a figuré à l'Exposition Internationale des arts et techniques de Paris, en 1937 : celle-ci voulait notamment démontrer que l'Art et la Technique ne s'opposent pas mais que leur union est au contraire indispensable.

PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OEUVRE

ouvrir ces informations
Collection(s)
Horlogerie
Période
Période moderne
Inscriptions
indication, poinçonné côté mouvement, sous la petite roue à 6 numéros : 54321
inscription, poinçonné au centre de la platine : SB
Mouvement
Mouvement : en fer, dents limées à la main
Spécificité(s) mouvement : Stackfreed
Calibre : cage
Force motrice : ressort
Raquetterie : rosette primitive
Balancier : à fléau
Spiral : sans
Coq : manque
Affichage/Commentaires
Cadran : à sujet
Cadran : à guichet(s)
Cadran : laiton gravé et doré
Indications horaires : 24 heures
Indicateur(s) horaire(s) : aiguille unique, en acier
Remontage : à clé, côté fond
Mise à l'heure : au doigt
Cadran : à tact
Habillage
Boîte/Cabinet : ajouré(e)
Bélière : anneau simple
Couvercle : ajouré
Lieu représenté
Pologne (Frombork, cathédrale)

Bibliographie

Bibliographie

Marin Jean-Yves, MAH : Les Collections du Musée d'art et d'histoire de Genève, Genève: Musée d'art et d'histoire, 2019, p. 92

Fallet Estelle, Baezner Anne, Mino-Matot Gabrielle, Marin Jean-Yves, L'horlogerie à Genève : magie des métiers, trésors d'or et d'émail, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 15 décembre 2011 au 29 avril 2012], Genève, Paris, Musée d'art et d'histoire, Edition Hazan, 2011, p. 80, p. 47, no 11

Fléchon Dominique, L'Univers des montres à complication - The World of Complication Watches, Fondation de la Haute Horlogerie FHH, novembre 2008, ill. coul. p. 8

Les montres à complications : défis techniques et esthétiques. 13e journée d'étude de la Société Suisse de Chronométrie, Lausanne, 16 septembre 2009, Lausanne: Société Suisse de Chronométrie, 2009, cat. 43 (ill. n/b in Actes)

Fléchon Dominique, Die Welt der Komplikationsuhren = The World of Complication Watches, Fondation de la Haute Horlogerie FHH, octobre 2008, ill. coul. p. 10

Tait Hugh, Coole Philip G, The Stackfreed, (Catalogue of watches in the British Museum, 1), London, British Museum Publ., 1987, références similaires

[Sturm Fabienne Xavière], Stackfreed 1540-1640, [Exposition, Genève, Musée de l'horlogerie et de l'émaillerie, 1980], Bâle, E. Gschwind, 1979, références similaires

Lapaire Claude (dir.), avec la collaboration de Xavière Sturm Fabienne, Rod Richard, Chefs-d'oeuvre du Musée de l’horlogerie et de l’émaillerie de Genève : Montres-Émaux-Bijoux , catalogue d'exposition, Tokyo, Nagoya, Hiroshima, Fondation culturelle Mitsukoshi, février-avril 1978, Genève: Musée d'art et d'histoire, Musée de l'horlogerie et de l'émaillerie, 1978, n° 42

Rod Richard, Sturm Fabienne Xavière, Musée de l'horlogerie, Genève, Genève, Musée d'art et d'histoire, 1976, p. 15 repr. n/b

Expositions

Autres œuvres de cet auteur
Cette œuvre figure dans ces galeries MAH
La dernière modification de cette page a été faite le 14 juin 2024 à 23h28 - Signaler une erreur