Expériences

Le MAH développe des expériences culturelles, invente de nouveaux formats, explore de nouveaux modes de production et s'ouvre à des collaborations multiples. Cette posture expérimentale et cette curiosité sont au cœur de l'identité du musée dans lequel chaque œuvre a été un jour contemporaine et qui doit donc nourrir une relation dynamique et féconde avec tous les domaines de la recherche et de la création. Elles sont aussi une méthode de test permettant au musée de définir les orientations choisies pour le Musée d'art et d'histoire agrandi et restauré qui ouvrira à l'horizon 2030.

Imprimer la page

Un encouragement à la création

Le MAH est un musée mais il est aussi un laboratoire. Cette démarche donne lieu à une diversité d'expériences qui sont à vivre dans les différents espaces du MAH, mais aussi au travers de nouveaux contenus numériques, podcasts et production vidéos. Ainsi, le MAH encourage la création d’œuvres originales, numériques ou non, en invitant des artistes, des universitaires, des commissaires d’exposition ou des spécialistes de la fiction ou du documentaire à s’inspirer de son histoire et de sa collection pour développer des œuvres originales dans leur domaine d’expression: musique, art plastique, game design, danse, recherche académique, littérature, théâtre, etc. Ceux-ci construisent ainsi un paysage à part entière qui invite le public à vivre une expérience unique, parfois ludique ou déroutante.

Image en noir et blanc de la façade du Musée d'art et d'histoire

Cortical Palace

En automne 2023, le MAH invite l’artiste Loris Gréaud à revisiter le concept de « post-musée ». Un espace qui recourt aux possibilités physiques d'un bâtiment ou d'un lieu, dans lequel le visiteur fait des expériences aux contours incertains.

« Cortical Palace » est une proposition dans laquelle les frontières du musée en tant qu'entité physique sont abolies. Une exposition qui germe, qui est incubée aussi bien par l'artiste, le directeur, les acteurs de l'institution que le musée lui-même. Une exposition qui est douée d'ubiquité, qui est ici et ailleurs au même instant et qui confère à chacun la possibilité d'être le narrateur omniscient d'un scénario qu'il faut combler.

Programme :

  • Septembre - Décembre 2023 : phase d'incubation et de germination physique et mentale, avec un élevage de blobs, mis en place dans la chaufferie du musée.
  • Décembre 2023 - Janvier 2024 : nouvelle expérience visiteur au cœur du MAH.
  • Janvier 2024 : propagation de Cortical Palace; le musée, flexible et fluide, est reconfiguré ailleurs dans le cadre d'une nouvelle expérience.

Informations pratiques :
Visite gratuite les mardis, mercredis, vendredis, à 12h30 et 13h30 et le jeudi à 19h15 et 20h15. Sur inscription via une hotline téléphonique: 022 418 25 57 ou la billetterie (dates de d'inscription à confirmer).

Visuel de l'exposition

Musée des Moulages: carte blanche au MAH

Par procuration est un format d’exposition imaginé et initié par l’artiste Renaud Auguste-Dormeuil pour le Musée des moulages de l’Hôpital Saint Louis. Ainsi, chaque année, Renaud Auguste-Dormeuil invite une institution muséale à choisir un artiste vivant pour investir durant un mois les galeries du très singulier Musée de Moulages.

En octobre 2023, c’est le Musée d’Art et d’Histoire de Genève et son directeur Marc-Olivier Wahler qui ont répondu présent, en choisissant le duo d’artistes The Bells Angels.

Un ensemble d’éléments de corps déformés, infectés, distordus, malades, modifiés, disposés dans les vitrines. Une foule, une collection.
Modifier l’éclairage de ces moulages les transforme, les infecte, les distord, les change. Cette foule de fragments de corps passent d’un état à un autre, d’une fonction descriptive purement médicale à une horde de personnages issus d'un film de contagion de série B.
Cette collection d'altérations, illustrant la théorie des germes confirme la pensée symboliste selon laquelle la réalité visible n'est qu'illusion, et les grandes vérités relèvent de l'invisible.

Femme nue dans le musée

Création cinématographique

En 2023, le MAH fait entrer pour la première fois le 7ème art au sein de ses murs en offrant une carte blanche à Pascal Greco. Avec ce nouveau moyen-métrage (21’) intitulé « SOMNIA », le cinéaste genevois explore avec audace les corps et la nudité. Dans l’œil de la caméra de Pascal Greco, le MAH se mue en un sublime vaisseau hanté voyageant hors du temps et devient le théâtre de scènes d’une inquiétante étrangeté. Des personnages masqués s’y expriment en toute impudeur. On se touche, on s’étreint, on se bat, on hurle, on danse. Un spectacle hors norme et fascinant qui ne laissera personne indifférent !

Regarder le film

Expériences Musique

Création musicale

Le MAH invite des musiciens à venir créer et composer dans ses salles durant quelques semaines à l'occasion de résidences d'artistes. À l'issue de cette expérience, ils sont invités à en livrer les fruits au public à l'occasion des Jeudis investissant les espaces avec des performances audiovisuelles:

Humour R. Balestra

L'humour joyeusement irrévérencieux

Le MAH invite régulièrement des humoristes qui jouent avec la collection et se jouent des œuvres:

Gammah

Gammah

Le MAH a inauguré le GAMMAH fin 2021 à la promenade du Pin, 5.

Incarnation du MAH sous une forme plus libre, ce lieu est à la fois un espace culturel dans lequel sont proposées de nouvelles manières d’appréhender la collection mais également un espace de rencontres pour des événements publics plus intimistes et d'usage quotidien pour les usagers du MAH et de la BAA.

Un thé au Rath

Un thé au Rath

En 2021, le MAH proposait au public de choisir, sur son site de la collection en ligne, trois œuvres en réserve, qu’il souhaiterait pouvoir admirer au Rath.

Quelques 2580 internautes sont allés consulter la galerie, plébiscitant majoritairement La Toilette d’Atalante de James Pradier, La Cascade de Giessbach de François Diday et Métamorphose I de Markus Raetz. Ces deux sculptures et ce tableau ont donc été exposés dans des salles distinctes, afin que les visiteurs et visiteuses puissent partager un moment hors du temps et une expérience nouvelle, en duo et de manière intimiste.

Après l’opération MAHchezVous.ch où les œuvres du musée prenaient place chez les internautes, Un thé au Rath invitait le public à se sentir au musée comme chez lui.