L'ordre des choses

Carte blanche à Wim Delvoye

exposition de format XL

L’artiste plasticien propose une expérience artistique et esthétique inédite et une exploration profonde de notre relation à l'art et aux objets qui nous entourent.

Artiste passionné par les choses et les artefacts, que ces derniers soient des œuvres reconnues ou de simples objets, Wim Delvoye nous invite à remettre en question les frontières en apparence trop étanches qui séparent les objets d’art de ceux du quotidien. Ainsi, des pièces issues de la collection du musée entrent dans un jeu de reflets et de contrastes avec celles de Wim Delvoye.

Pas de parcours imposé ici. Le public est invité à s’immerger dans un foisonnement joyeux et ludique d’objets, de références et d’interventions proposé par l’artiste au nom de ce qu’il appelle lui-même un « vandalisme élégant ».

« Abolissant les hiérarchies d’usage dans les musées, trésors de l’histoire de l’art côtoient produits du quotidien les plus banals, dans un double mouvement de désacralisation et de réenchantement. »

Tribune de Genève

« [Parmi] les cinq expositions à ne pas manquer en Suisse en 2024 »

RTS

« C'est notre regard que bouscule Wim Delvoye. Il nous force sans cesse à le poser ailleurs, à considérer l'envers du réel, l'envers des œuvres, des choses, de l'ordre et du musée. »

— Entretemps

« Wim Delvoye souffle un vent de folie qui bouscule toutes les règles muséales et bouleverse le regard »

Le Figaro

« Au Musée d’art et d’histoire, (...) on ne rencontre pas qu’un seul Wim Delvoye, mais plusieurs; tout comme on ne parcourt pas tout à fait une exposition mais plusieurs et qui pourtant forment un tout. »

Le Temps

Visite en images

© MAH Genève, photos : Stefan Altenburger

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

01/07

 

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

02/07

 

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

03/07

 

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

04/07

 

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

05/07

 

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

06/07

 

Vue de l'exposition l'Ordre des choses

07/07

 

Portrait photo de l'artiste Wim Delvoye

Wim Delvoye © Studio Wim Delvoye

Quelques mots sur l'artiste

Si le léger parfum de scandale qui flotte sur certaines de ses créations a pu déconcerter, il ne fait nul doute que la radicalité et la profondeur des questionnements soulevés par l’œuvre de Wim Delvoye lui assurent une place de tout premier plan au sein du paysage artistique actuel. S’emparant d’une esthétique régionaliste qui semble tombée en désuétude, il est capable de l’élever aux hauteurs de l’art officiel, s’interrogeant de l’intérieur sur les frontières de ce dernier. Jouant du choc visuel et conceptuel provoqué par l’application de techniques extrêmement fines et précises à des objets d’usage normalement négligés ou déconsidérés (pneus, étuis, engins de chantier…), il est le champion des surprises et des désorientations. Il y a comme de la magie dans la façon dont il se livre à la transfiguration technique ou esthétique, convoquant tantôt les thèmes et les affects les plus fondamentaux et archaïques de l’humain, tantôt les technologies ou les innovations (y compris juridiques) les plus avancées. Son œuvre se caractérise ainsi par une imagerie puissante, maniée avec humour et amour par un virtuose de l’hybride, un spécialiste du choc des traditions et des contextes. Arracher l’objet à nos routines perceptives, lui donner un lustre, une lumière, un éclat nouveau par une série d’interventions et de détournements : tel semble être l’inépuisable talent de Wim Delvoye, agitateur virtuose et explorateur infatigable des paysages moraux et esthétiques qui font toute la matière de l’époque contemporaine.

Avec le généreux soutien de