Carnet n° 234 | Page 90 [L'exécution de Juan Oliva Moncusi à Madrid le 4 janvier 1879]

4 janvier 1879
Couleurs
Œuvre non exposée actuellement

Description

Carnet n° 234 | Page 90 [L'exécution de Juan Oliva Moncusi à Madrid le 4 janvier 1879]

Auteur(s)
Datation
4 janvier 1879
Matériaux
Plume et encre brun-noir sur tracé au crayon de graphite
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Achat, 1958
Numéro d'inventaire
1958-0176-234 Page 090

Description
Le carnet qu’Hodler utilise durant son voyage en Espagne en 1878-1879, l’un des plus anciens conservés, comporte son seul dessin connu relatif à un sujet de politique contemporaine. Il s’agit de la strangulation de l’anarchiste Juan Oliva Moncusí (1855-1879), coupable d’une tentative d’assassinat sur le roi Alphonse XII. Hodler assiste à cette scène qui le marque profondément, comme il le raconte, près de quarante ans plus tard, à son ami Daniel Baud-Bovy (1870-1958): (cf. "Notes inédites de Daniel Baud-Bovy", 24 mai 1917, Archives Jura Brüschweiler, cote BB-201-0029, p. 59).

PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OEUVRE

ouvrir ces informations
Collection(s)
Dessins
Période
XIXe siècle et période contemporaine
Lieu représenté
Madrid

Bibliographie

Bibliographie

Caroline Guignard, Les carnets de Ferdinand Hodler, Genève, Musées d'art et d'histoire, 2018, p. 80, ill. 47, repr. coul.

Ferdinand Hodler, Niklaus Manuel Güdel (éd.), La Mission de l'artiste, Genève, Editions Notari, 2014, p. 84, ill. 19, repr. coul.

Expositions

Hodler: influences et postérité. Les carnets, un trésor de poche, Genève, Musée d'art et d'histoire, salle 423, 27.09.2018 - 30.12.2018

Cette œuvre fait partie d'un ensemble

Cette œuvre figure dans ces galeries MAH
La dernière modification de cette page a été faite le 28 mai 2024 à 23h17 - Signaler une erreur