Pendule, dite neuchâteloise, à sonnerie

vers 1740
Couleurs
Œuvre non exposée actuellement

Description

Pendule, dite neuchâteloise, à sonnerie

Auteur(s)
Datation
vers 1740
Lieu de création
La Chaux-de-Fonds
Dimensions
haut.: 93 cm
larg.: 39.5 cm
prof.: 20.5 cm
Matériaux
Écaille et bronze doré
Complication
sonnerie à râteau ; répétition des heures et des quarts par tirage
Échappement
à chevilles
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève
Numéro d'inventaire
AD 2822

Description
"La collection d'horloges anciennes du Musée d'art et d'histoire s'est accrue cette année-ci d'une belle pendule neuchâteloise léguée par Mlle Adrienne Guillaumet (pl. XVIII, 3). Le cabinet de style Louis XIV, est orné de bronzes ciselés et fondus sur fond d'écaille rouge, et le mouvement est signé "Robert, horloger du Roy de Prusse et de la Cour à La Chaux-de-Fonds". Josué Robert, un des plus célèbres penduliers de la Chaux-de-Fonds, y vécut de 1691 à 1771. Dans son "Histoire de la pendulerie neuchâteloise", M. Alfred Chapuis a décrit la carrière et l'oeuvre de cet horloger qui a laissé de belles pendules d'une rare perfection technique et qui, personnage important, prit une part active aux affaires de sa commune, fut conseiller et justicier. Il reçut le premier, en 1725, le titre honorifique d'Horloger du Roy, soit du roi de Prusse dont dépendait alors la principauté de Neuchâtel et, dit M. Chapuis, "il était le chef vénéré et incontesté de cette cohorte d'horlogers dont quelques-uns, comme Pierre Jaquet-Droz et son propre fils David, le dépassèrent ensuite. On recourait à ses conseils et il contribua grandement à faire de la Chaux-de-Fonds un centre de pendulerie important". Le luxueux cabinet, dont le type Louis XIV apparaît dans la pendulerie neuchâteloise vers 1730, sort-il d'un atelier français ? Il est fort possible qu'il ait été exécuté, comme d'autres du même genre, par d'habiles artisans neuchâtelois. Quant au mouvement sonnant les heures et les quarts avec répétition, on lira avec intérêt l'étude technique qu'en ont donnée MM. Jaquet, directeur de l'Ecole d'horlogerie de Genève et Gibertini, professeur à la même école, dans le "Journal suisse d'Horlogerie et de Bijouterie". Ajoutons que la réparation délicate de cette pendule a été exécutée sous leur direction dans les ateliers de l'Ecole d'horlogerie de Genève". (W. Deonna, in Genava, XII, 1934) ____________________________________________________

PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OEUVRE

ouvrir ces informations
Collection(s)
Horlogerie
Inscriptions
signé, cartouches d'émail peint : J ROBERT Chaux-de-Fond
signature, sur le mouvement : Robert, horloger du Roy de Prusse et de la Cour à La chaux de fonds
Affichage/Commentaires
Cadran : à cartouches
Indications horaires : Tour de secondes gravé sur le pourtour du cadran
Spécificité(s) commande : cordelette à tirer pour répétition de l'heure et des quarts

Bibliographie

Bibliographie

Fallet Estelle, Baezner Anne, Mino-Matot Gabrielle, Marin Jean-Yves, L'horlogerie à Genève : magie des métiers, trésors d'or et d'émail, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 15 décembre 2011 au 29 avril 2012], Genève, Paris, Musée d'art et d'histoire, Edition Hazan, 2011, p. 89, p. 72, no 85

Fallet Estelle, Menz Cäsar , La pendulerie dans les collections du Musée de l'horlogerie et de l'émaillerie de Genève, [Exposition, Musée d'art et d'histoire de Genève, du 23 juin au 31 octobre 2005], Genève, Musées d'art et d'histoire, 2005, ill. n/b p. 56

Lapaire Claude (dir.), avec la collaboration de Xavière Sturm Fabienne, Rod Richard, Chefs-d'oeuvre du Musée de l’horlogerie et de l’émaillerie de Genève : Montres-Émaux-Bijoux , catalogue d'exposition, Tokyo, Nagoya, Hiroshima, Fondation culturelle Mitsukoshi, février-avril 1978, Genève: Musée d'art et d'histoire, Musée de l'horlogerie et de l'émaillerie, 1978, n° 314, repr. n/b

Deonna, Waldemar, Quelques oeuvres d'art au Musée d'Art et d'Histoire, Genava, t. 12, 1934, p. 290-297, p. 290, pl. XVIII, 3

Jaquet, Eugène, Dante Gibertini. Le coin du rhabilleur. Journal suisse d'Horlogerie et de Bijouterie, juin 1933,, p. 95

Jaquet, Eugène, Dante Gibertini. Le coin du rhabilleur. Journal suisse d'Horlogerie et de Bijouterie, mai 1932,, p. 82

Chapuis, Alfred. Pendules neuchâteloises - Documents nouveaux. 1931., pp. 42-43, 77

Chapuis, Alfred. Histoire de la pendulerie neuchâteloise. Neuchâtel, 1917., pp. 102 ss., 197-198, 220, 237

Expositions

Autres œuvres de cet auteur
La dernière modification de cette page a été faite le 13 juillet 2024 à 10h53 - Signaler une erreur