Le Chandail rouge

CETTE ŒUVRE EST EXPOSÉE AU Musée d'art et d'histoire

Description

Le Chandail rouge

Auteur(s)
Datation
1913
Lieu de création
Honfleur
Dimensions
dimensions (haut. x larg.): 92.00 x 119.50 cm cadre
dimensions (haut. x larg.): 89.00 x 116.00 cm
Matériaux
Huile sur toile
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Achat avec l'aide de Clarisse Gagnebin et du Fonds Wilson, 2002
Numéro d'inventaire
BA 2002-0002

Description
Le modèle est présenté à demi allongé sur une méridienne, le visage tourné vers la gauche. Le cadrage le coupe aux genoux, dans un effet de gros plan que vient soutenir la chaise longue, elle aussi amputée dans sa longueur et sa hauteur. Ainsi posée dans le tableau, vêtue d'une tenue de plage jaune pâle et d'un sweater rouge bordé de blanc, la figure féminine se détache fortement d'un fond allusif, sans identité propre. Il pourrait s'agir d'une chambre vide et nue, mais aussi bien de la plage de Honfleur, où la présence de la mer ne serait suggérée que par la structure de l'arrière-plan défini par deux couleurs, un brun et un gris-bleu, posées en surfaces presque équivalentes séparées par une ligne médiane. Cette ligne d'horizon traverse le tableau en faible diagonale, ce qui accentue le sentiment de forte présence du modèle disposé de front, présence accrue par le traitement de la méridienne - au décor presque «matissien» alternant précision et ébauche dans le dessin des différents motifs qui recouvrent le meuble, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur - dont le chromatisme répond à celui du paysage. Avec son audace coutumière, Vallotton détache sa figure non seulement par la composition, mais aussi par la palette qu'il choisit pour la modeler: le jaune fluide, rehaussé d'ombres tendres, et le rouge vif du gilet. Et c'est par le traitement des yeux de la comédienne qu'il la fait appartenir entièrement à ce paysage abstrait et à l'atmosphère que celui-ci dégage : d'un gris lumineux, intense, ils semblent porter en eux une vision intérieure mélancolique de la mer. Selon Félix Vallotton lui-même, il s'agirait d'un portrait de Marthe Mellot, comédienne qui s'était fait une réputation dans le théâtre d'avant-garde en jouant notamment les pièces de Henrik Ibsen et d'August Strindberg. Elle appartenait, comme Vallotton, au cercle de la Revue blanche et fut portraiturée par ce dernier, à l'instar d'autres membres du groupe tels Félix Fénéon (en 1896), Édouard Vuillard (en 1897), Lucien Muhlfeld (en 1897), Thadée Natanson et sa femme Misia Sert (respectivement en 1897 et en 1898). Édouard Vuillard et Henri de Toulouse-Lautrec la choisirent également comme modèle, mais Vallotton ne fit pas moins de trois portraits d'elle, en 1898 , en 1906 et en 1913.

PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OEUVRE

ouvrir ces informations
Collection(s)
Peinture
Période
XIXe siècle et période contemporaine
Autres titres
Autre titre : Le Gilet rouge
Autre titre : Le Golf rouge
Inscriptions
signé; daté, en pied, à droite : F.VALLOTTON.13

Bibliographie

Bibliographie

Becker Christoph, 1960-, Schädler Linda, Félix Vallotton : Idylle au bord du gouffre, [Exposition, Kunsthaus Zürich, du 5 octobre 2007 au 13 janvier 2008 et au Hubertus-Wald-Forum dans la Hamburger Kunsthalle du 15 février au 18 mai 2008], Zürich, Scheidegger & Spiess, 2007, cat. 34, p. 81, repr. coul.

Ducrey Marina, Poletti Katia (collab.), Félix Vallotton, 1865-1925 : L'oeuvre peint, Lausanne, 5 Continents; Fondation Félix Vallotton; Institut suisse pour l'étude de l'art, 2005, vol. III, p. 575, n° 1009; repr. coul. vol. III, p. 575

Poiatti Myriam, Félix Vallotton dans les collections des Musées d'art et d'histoire, [Exposition, Genève, Musée d'art et d'histoire, du 22 avril au 29 août 2004], Genève, Musée d'art et d'histoire; La Baconnière/Arts, 2004, p. 38, cat. 13, repr. coul.; voir aussi p. 7

Lang Paul, Ritschard Claude, Payot Wunderli Isabelle , "Enrichissements du Département des beaux-arts en 2002", Genava, n.s., t. LI, 2003. p. 340-349, ISSN 0072-0585, p. 344-346, p. 344, n° 21, p. 345, fig. 3, p. 348

Koella, Rudolf. Félix Vallotton im Kunsthaus Zürich. Zurich, 1969., p. 72

Félix Vallotton, [Exposition, Kunsthaus Zürich, vom 11. November-14. Dezember [1938]], Zurich, 1938, cat. n° 122

Paintings by Félix Vallotton (1865-1925), Londres, Arthur Tooth & Sons Ltd. [16 janvier-8 février 1936]. Londres, 1936., n° 25

Félix Vallotton 1865-1925 [Paris, Galerie Druet, 14-25 octobre 1935]. 1935., n° 28

Sept artistes contemporains. Bonnard, Maurice Denis, A. Maillol, K.-X. Roussel, Sérusier, Vallotton, Vuillard [Paris, Galerie Druet, 10-21 février 1930]. 1930., n° 87

Félix Vallotton, [Exposition, Zurich, Kunsthaus, 20 janvier-26 février 1928], Zurich, Neue Zürcher Zeitung, 1928, p. 18, n° 106

Trente ans d'art indépendant 1884-1914. Rétrospective de la Société des artistes indépendants [Paris, Grand Palais des Champs-Elysées, 20 février au 21 mars 1926]. Paris, L'Emancipatrice, 1926., n° 3262

Vauxcelles, Louis. Félix Vallotton. Le Figaro artistique, 4 février 1926, pp. 259 et ss., 1926,, repr. p. 261

Exposition de peintures de Félix Vallotton, [Exposition Paris, Galerie Druet, 04 - 16.05.1914], Paris, 1914, n° 13

Expositions

Félix Vallotton. Idylle am Abgrund, Hambourg, Kunsthalle, 15.02.2008 - 18.05.2008
Félix Vallotton dans les collections des Musées d'art et d'histoire, Genève, Genève, Musée d'art et d'histoire, 22.04.2004 - 31.10.2004
Exposition de peintures de Félix Vallotton, Paris, Galerie E. Druet, 04.05.1914 - 16.05.1914

Cette œuvre fait partie d'un ensemble

La dernière modification de cette page a été faite le 18 mai 2024 à 9h29 - Signaler une erreur