La Mort de saint Pierre martyr

Œuvre non exposée actuellement

Description

La Mort de saint Pierre martyr

Auteur(s)
Datation
1739
État
état unique
Dimensions
feuille: 535 x 342 mm
Matériaux
Xylographie en camaïeu sur vergé (quatre planches de teinte brune-grise)
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Ancien fonds
Numéro d'inventaire
E 2011-0041

Description
Tombée en désuétude dans la seconde moitié du XVIIe siècle, la gravure en clair-obscur connaît un regain d’intérêt chez les collectionneurs, en particulier anglais, au début du XVIIIe siècle. L’un d’eux, le vénitien Anton Maria Zanetti (1680-1767), réalise plusieurs camaïeux d’après des dessins de sa collection. John Baptist Jackson, premier graveur sur bois anglais d’importance, travaille à Paris entre 1725 et 1730. Il part ensuite en Italie, où il découvre les bois originaux d’Ugo da Carpi, et rencontre Zanetti. Avec le soutien de connaisseurs anglais, il entreprend la traduction de dix-sept peintures de maîtres vénitiens en clair-obscur, dont cinq sont conservées au MAH. Le talent exigé pour ces œuvres, la difficulté et les coûts du travail, le nombre restreint d’amateurs font de son entreprise de renouveau du clair-obscur un échec financier et un exemple isolé et sans suite. De retour en Angleterre en 1745, il travaille pour une entreprise textile puis ouvre une manufacture de papiers-peints. Il fait faillite et meurt dans l’anonymat. Placé depuis sa création en 1530 sur un autel de l’église des Santi Giovanni e Paolo à Venise, le tableau original de Titien a disparu dans un incendie en 1867. Considéré comme un chef-d’œuvre dès son installation, il suscite de nombreuses copies, peintes ou gravées. Il s’agit de la première gravure achevée par Jackson de son entreprise de transposition de peintures vénitiennes célèbres en clairs-obscurs qui ne sera complétée qu’en 1743 et publiée en recueil en 1745.

PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OEUVRE

ouvrir ces informations
Collection(s)
Estampes
Période
Période moderne
Autres titres
Titre de la série : Opera selectoria
Précisions sur le titre : Titiani Vecelii, Pauli Caliarii, Jacobi Robusti et Jacobi de Ponte ; opera selectiora a Joanne Baptista Jackson, Anglo, ligno coelata et coloribus adumbrata
Inscriptions
inscription, : b. à g., dans l'image: "J: B: Jackson Sculp: & Excudit Venetiis 1739"

Bibliographie

Bibliographie

Erik Hinterding, Chiaroscuro Woodcuts from the Frits Lugt Collection in Paris, [Exposition Tokyo, The National Museum of Western Art, 8 octobre - 11 décembre 2005], 2005, 180.83

Claus Kemmer, Jochen Köhn, Von Cranach bis Baselitz. Meisterwerke des Clairobscur-Holzchnitts, [Exposition Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum, 11 décembre 2003-29 février 2004], Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum, 2003, 83-84.102-103

Jacob Kainen, John Baptist Jackson : 18th-century master of the color woodcut, Washington, Smithsonian Institution, 1962., 76.16

Charles Le Blanc, Manuel de l'amateur d'estampes, 4 vols., Paris, P. Jannet, F. Vieweg, E. Bouillon, 1854-1890, II. 416.16

Expositions

Gravure en clair-obscur, Genève, Musée d'art et d'histoire, salles 421 à 424, 04.02.2023 - 28.05.2023

Cette œuvre fait partie d'un ensemble

Autres œuvres de cet auteur
La dernière modification de cette page a été faite le 27 avril 2024 à 10h44 - Signaler une erreur