Boîte à rythmes

Œuvre non exposée actuellement

Description

Boîte à rythmes
Titre
Sideman Drum Machine

Auteur(s)
Datation
1959
Lieu de création
Etats-Unis d'Amérique
Dimensions
dimensions (haut. x larg. x prof.): 67.3 x 29 x 63.5 cm
Matériaux
Bois, circuit électromécaniques, tubes, prise électrique
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Don d'Anthony Cédric Vuagniaux, 2023
Numéro d'inventaire
AA 2023-0007

Description
En 1959, la société américaine Rudolph Wurlitzer lance le tout premier modèle de boîte à rythmes à être commercialisé : la « Sideman Drum Machine ». Composé de tubes à vide, elle fonctionne à l’aide d’un dispositif électromécanique qui offre un choix de douze rythmes et dix sons de batterie aux tempos variables. La combinaison des rythmes et des sons créent des motifs rythmiques populaires, comme celui du fox-trot, du tango, de la rumba, etc. La boîte était disposée à côté du musicien installé au clavier (d’où le nom Sideman) pour permettre un contrôle manuel du rythme pendant qu’il jouait. En état de marche, cette boîte, au fonctionnement inédit pour l’époque, est un témoin des nouvelles avancées dans la reproduction automatisée de sons. L’instrument est logé dans un meuble en bois portable qui contient le circuit de génération du son, l’amplificateur et le haut-parleur.

PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OEUVRE

ouvrir ces informations
Collection(s)
Instruments de musique
Période
XIXe siècle et période contemporaine
Inscriptions
signé, en lettres or sur le dessus de la boîte : WURLITZER / side / man
La dernière modification de cette page a été faite le 7 mai 2024 à 22h58 - Signaler une erreur