Jean-Etienne Liotard

peintre, pastelliste, miniaturiste | Genève, 1702 - Genève, 1789
Description

Peintre et pastelliste genevois. Fils d'Antoine Liotard et d'Anne Sauvage, originaires de Montélimar, en Dauphiné, et réfugiés à Genève lors de la Révocation de l'Edit de Nantes (1685). Il a un frère jumeau prénommé Jean-Michel.
A l'âge de 19 ans, Liotard fait un apprentissage dans l'atelier du miniaturiste et peintre émailleur Daniel Gardelle (1673-1753), puis sera l'apprenti de Jean-Baptiste Massé (1687-1767), à Paris pendant trois ans. Il effectue ensuite de nombreux voyages: Naples, Rome, Florence, Constantinople, Roumanie, Vienne, Venise, et autres.
En 1756, il épouse Marie Fargues (1728-1782), fille d'un négociant français émigré à Amsterdam. Il aura cinq enfants:
Jean-Etienne (1758-1822)
Marie-Jeanne (1761-1813)
Marie-Thérèse (1763-1793)
Jean-Daniel (1764)
Marie-Anne-Françoise (1767)
Il s'installe définitivement à Genève en 1757.

Le plus du MAH

Le Musée d’art et d’histoire conserve le fond le plus important au monde du Genevois Jean-Étienne Liotard, avec près d’une quarantaine de pastels, dont une sélection est à découvrir dans le parcours permanent, plus d’une trentaine de dessins, sept miniatures sur émail et cinq peintures à l’huile, parmi lesquelles le célèbre Liotard riant et le Portrait de Madame Sophie de France acquis en 2019.

Les œuvres où figure cet auteur
La dernière modification de cette page a été faite le 30 juillet 2022 à 3h07 - Signaler une erreur